RESERVER PHOTOS CHAMBRES AVEC JACUZZI

Cité Véron

Cité des poètes A côté du Moulin Rouge s’échappe une impasse de tranquillité longue de 80 mètres (pour 3 de large), signalée par une belle enseigne émaillée bleu et blanc joliment rétro. Avant-guerre, ce lotissement de petits pavillons et de jardinets, c’était le repaire des voyous de Pigalle. En 1953, Jacques Prévert s’y installa (au 6 bis), puis sur le palier d’en face, Boris Vian (il y écrivit l’Arrache-cœur et sa chanson Le Déserteur). C’est ici aussi que se réunissaient Raymond Queneau, Eugène Ionesco. Mais au fait, qui est ce Véron ? Le maire de la Butte, de 1830 à 1841.