• Réserver
  • PHOTOS CHAMBRES AVEC JACUZZI

    Opéra Garnier
    – Jacuzzi 2 places

    Bienvenue dans le saint des saints : la salle de danse du corps de ballet ! Belle mise en scène : l’œil-de-bœuf du palais Garnier au-dessus du lit, parquet en chêne massif, miroirs, chaussons de danse et la barre pour s’exercer. Une chambre pour vivre ses rêves de célébrité. Découvrez les Chambres « Opéra Garnier » et plongez dans le décor unique d’un hotel de charme à Paris.

    • Réserver en ligne
    • Réserver en ligne

    SERVICES ET ÉQUIPEMENTS – Opéra Garnier

    ✓ Chambre de 19m²

    ✓ Chambre avec baignoire jacuzzi
    Chromothérapie – Hydromassage – Douche pluie

    ✓ Vasque marbre

    ✓ Miroir antibuée

    ✓ Robinetterie de la maison Webert

    ✓ Peignoirs

    ✓ Chaussons

    ✓ Sèche-cheveux ionique

    ✓ Arrivée : 15h00 – 0h00

    ✓ Départ : 8h00 – 12h00

    TECHNOLOGIE

    Scénarios d’éclairages  de votre chambre
    Réglez d’une simple touche l’ambiance de votre chambre

    Enceinte bluethooth

    TV écran plat technologie LED 40
    Les écrans les plus fins du monde

    Ligne téléphonique et ligne de fax directes

     

    Plus de 50 chaines
    Françaises et internationales, dont chaines Cinéma, Sport premium, Chaines pour adultes

    Accès Internet haut débit gratuit (fibre optique)

    CONFORT

    Minibar : Eaux offertes à votre arrivée

    Produits d’accueil fournis par la Maison Azzaro

    Coffre fort : Accueille ordinateur avec écran 17’’.
    Possibilité de recharger l’ordinateur à l’intérieur du coffre.

    Climatisation chaud/froid simultané

    Chambres insonorisées

    Matelas de haute qualité (technologie ressort ensaché)

    En savoir plus sur l'Opéra Garnier : le "theâtre impérial"

    Difficile de ne pas être ému devant ce “théâtre impérial”, chef-d’œuvre de l’architecture du XIXe, où tout évoque la musique et la danse. Son architecte, Charles Garnier, était pourtant au moment de sa construction, en 1860, un jeune inconnu de 35 ans.

    La décision de sa construction a pour origine un fait-divers : en 1958, Napoléon III échappe à un attentat en sortant de l’opéra de la rue Le Peletier. Il décide de faire construire une autre salle de spectacle dans un endroit dégagé et sans risque. Napoléon III n’inaugurera jamais l’Opéra, terminé seulement en 1875, après la chute de l’Empire.

    L’exubérance baroque de la façade ornée de sculptures témoigne du souhait de Napoléon III. Sur la droite, on repère tout de suite le groupe de la “Danse” du sculpteur Carpeaux. Ce n’est qu’une copie, signée Paul Belmondo, le père de l’acteur. L’original se trouve au musée d’Orsay, à l’abri de la pollution.

    A l'intérieur, c'est surtout le grand escalier d'honneur – à double révolution - et ses trente colonnes en marbre qui font sensation. Sans oublier le plafond de la salle de spectacle, décoré en 1962 par le peintre Chagall, où l’on peut reconnaître - si l’on ne craint pas le torticolis - les plus célèbres monuments de Paris comme la tour Eiffel et l’arc de Triomphe, et les ballets cultes (l’Oiseau de feu, Gisèle…).

    Découvrez l' Opéra Garnier à 10 minutes à pied de Secret de Paris - Hotel & Spa !